Recherche d'un site aux Antilles par mot clé

   


Un peu d'histoire

     L’île est peuplée depuis 2000 ans par les Arawaks qui ont été décimés par les Caraibes appelés aussi KALLINA ou KALINAGO qui s’installèrent sur l’île au dixième siècle et la surnommèrent " AULINAGAN " Terre à coton.

   Le 3 novembre 1493, Christophe Colomb débarque au sud ouest de l’île et lui donne le nom de MARIA GALANDA appellation de l’une de ses caravelles.

   Elle a été longtemps un lieu d’affrontement violent, d’où la plage du MASSACRE à Vieux Fort. Anglais, Hollandais et Français se disputèrent cette île prospère.

   Avant de devenir une île de canne à sucre, elle se consacrait au tabac, à l’indigo, au coton et même au café. C’est à FOLLE ANSE que les premiers habitants ont laissé des traces.

 

 

 

Visite de Marie Galante

     Trois Bourgs se partagent géographiquement l’île : GRAND BOURG CAPESTERRE et SAINT LOUIS.MARIE GALANTE  est avec ses 15 km de diamètre la troisième île de l’archipel Guadeloupéen.

     Sa forme toute ronde lui vaut parfois le nom de " grande galette ", jeune fille de la mer, MARIE GALANTE est protégée par une barrière de corail .

     Plateau calcaire parsemé de mares, la faille de la " BARRE DE L'ÎLE " la partage en deux parties : les falaises de la côte Atlantique et les terres des marais au Sud.

  Son relief est varié et la plupart des sentiers vous récompenseront de  vos efforts par des points de vue magnifique tantôt sur la mer, tantôt sur des paysages verdoyants. Ils vous déduiront par le calme, la quiétude et le côté de la vie insulaire.

  Cette île authentique et sauvage possède en plus des plages magnifiques, une population accueillante où la gentillesse et le sourire n’est pas une légende et la nature est préservée. MARIE GALANTE a gardé sa forte industrie sucrière, l’île au CENT MOULINS produit encore du sucre roux avec une saveur sans égal à la sucrerie de Grande Anse, seule industrie de l’île

Son rhum à 59° produit dans plusieurs distilleries (que l’on peut visiter) est le meilleur de l’archipel. De grands vestiges, comme les ruines des habitations ROUSSEL, TRIANON et MURAT feront parties de vos visites. Sur la cote EST se trouve les GALERIES, crées par les vagues de l’atlantique, et une vue splendide des hauteurs. La musique traditionnelle est le " GWO-KA " Sa lente ouverture au tourisme est harmonieuse pour ne pas dénaturer cette végétation.

Vidéo de La KALLINA

Tourisme

   Eglise de GRAND BOURG – Ruines de la Sucrerie TRIANON – Route des Sources -Château Murat – Moulin de Bezard – Gueule Grand Gouffre – Caye plate – Anse PITON Pointe CAVALLE Trou à diable MARE AU PUNCH A PIROGUE - Distillerie – Fabrication de sirop de batterie Visite d’une fabrique artisanale de charrette à bœuf

   Visite de sites naturels  dans une nature préservée : petites anses sauvages, moulins dans la campagne au milieu de champ de canne à sucre et bien sûr des kilomètres de plages avec sable blanc, cocotiers et une eau limpide, pure, et chaude.

   Petit marché typique installé le matin devant l’église.

   En fin d’après midi, arrivée des pêcheurs avec leur produit et vente de poissons fraîcheur garantie.

 

Conseils

   Avant de filmer ou faire des photos des habitants, il faut leur demander l’autorisation.

   Pas d’animaux dangereux, mais attention aux oursins près des cotes rocheuses et au MANCENILLIER, (arbre cerclé de rouge) dont les " petites pommes " et la sève blanche sont toxiques et provoquent des brûlures. Il ne faut surtout pas s’y abriter en cas de pluie. 

                Les logos, et marques déposés sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.    Copyright © MAXImini ® 2000 All Rights Reserved